YOU ARE HERE: Home Culture Histoire en images
Retrouvez l'histoire des Forges en images PDF Imprimer Envoyer

Le château hier et aujourd'hui

Comparer les photos du château des Forges entre hier et aujourd'hui      &...

Le canal

Voici comment était le canal autrefois :            &...

Le Bourg

Les rues des Forges d'hier ressemblent-elles à celles d'aujourd'hui ?  

Les deux pardons des Forges

Les Deux Pardons des Forges - Une tradition vieille de 250 ans La commune se distingue en ayant deu...

La forêt

Découvrez la forêt autrefois

  • Le château hier et aujourd'hui

  • Le canal

  • Le Bourg

  • Les deux pardons des Forges

  • La forêt

La commune des Forges se situe sur le Lié à la limite du Morbihan (56) et des Côtes d'Armor (22). Le bourg se trouve coincé dans l'angle défini par les routes départementales 778 et 117, entre la forêt de Lanouée et le Lié, cours d'eau se jetant dans le canal de Nantes à Brest. Elle a une surface de 5000 ha dont 3 800 de forêt.

L'histoire de la commune est liée à sa situation géographique, car c'est grâce à cela que l'autorisation de créer une « usine à fer » fut accordée au Duc de Rohan en 1756, par lettres parentes, le bois et l'eau étant les matières premières essentielles pour cette activité. En 1802, les Rohan vendent à Mr de Janzé la forêt et la forge qu'il exploitera jusqu'en 1860, date de fermeture.

A la naissance de la forge, la commune n'existait pas administrativement et faisait partie intégrante de Lanouée. C'est en 1883 qu'elle est créée après une pétition présentée au Conseil Général du Morbihan par Mr de Janzé en 1881.

Le bourg se construit alors à proximité du château. La chapelle, ainsi que des terrains pour construire cimetière, presbytère... etc., sont donnés par la famille de Janzé à la commune. La population est essentiellement agricole et ouvrière avec le travail du bois en forêt. Au début du XXe siècle, on compte 1000 habitants, mais touchée par la grande guerre de 14-18 puis par une émigration massive vers la capitale, elle diminue progressivement pour arriver aujourd'hui à 400 habitants. Les deux rues principales sont la rue Aimé Jéglot, qui porte le nom du premier maire élu en 1883, et la rue De Janzé, qui porte le nom du dernier maitre de forge. C'est dans ces rues que principalement s'étaient installés de nombreux commerçants et artisans. Hélas tous les magasins et ateliers, présents encore dans les années 1970 ont aujourd'hui disparu.

La commune reste malgré tout vivante et fière de son histoire. On dénombre une dizaine d'associations qui régulièrement animent le bourg du mieux possible.

Pour en savoir plus sur l'histoire des Forges, contactez-nous :

http://www.histoiredesforges56.fr/

Courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.